Documentation

Livres sur Kervoyal

Il n’y a eu aucun livres sur Kervoyal jusqu’à ces dernières années. Pour se renseigner il fallait consulter les guides touristiques dont nous savons qu’ils ne sont pas très précis et leur documentation encore moins mis à jour. Seule une ancienne association (Damgan et son histoire) écrivait parfois sur notre lieu dit mais seulement au travers de quelques anecdotes très anciennes.

Ces dernières années plusieurs ouvrages sont parus pour notre plus grande satisfaction, ils sont l’œuvre de Pierre CARLIER qui n’écrit que sur Kervoyal et de l’association « Damgan et son histoire » (maintenant rebaptisée  « Damgan Histoire et Patrimoine ») qui, elle, écrit plus largement sur Damgan mais qui mentionne Kervoyal.

 

Les articles de présentation reprendront les descriptifs proposés par la presse locale (Le Télégramme et/ou Ouest France).

Ces ouvrages sont en ventes chez:

KERVOYELLES (Bouquiniste, lieu de rencontres et artiste de renom), 33 grande rue – Kervoyal- 56750 DAMGAN – 02 97 41 28 29)

Maison de la presse CIVEL (plus grand point de vente de Ouest-France l’été en France), 13 rue Fidel Habert 56750 DAMGAN – 02 97 41 11 91)

Les livres de Pierre CARLIER:

 

Grand livre de KervoyalLe grand livre de Kervoyal (2012)

 

« Pierre Carlier, domicilié à Kervoyal depuis l’âge de la retraite, y a vécu durant toutes les vacances. Après l’écriture d’un livre sur la chapelle il a publié, en 2011, un recueil de photographies et de cartes postales sur l’évolution de Kervoyal. Il vient d’écrire un nouveau livre intitulé «Le grand livre de Kervoyal: un siècle d’histoire de 1870 à 1970», sorti en octobre dernier et préfacé par Paul Lesouëf, un Kervoyalais de coeur, bientôt centenaire, fidèle de Kervoyal depuis 1914, qui lui a donné de précieux conseils. Ce document, bien écrit, très illustré, est en vente à Kervoyelles, bouquinerie tenue par Christine et Jean-Jacques Gaudichon. »

 

 

Chapelle de Kervoyal En DamganLa vie et l’histoire de la Chapelle de Kervoyal (2009)

« Pierre Carlier, par ailleurs président de l’association « Vivre à Kervoyal », fait revivre l’historique de la chapelle du village. « Ce livre, paru pour la première fois en 2009, relate l’origine de Notre Dame de la Paix, c’est une réimpression faisant suite à la demande de nombreuses personnes », précise l’auteur.

De souche morbihanaise côté maternel et ardennaise par son père, Pierre Carlier, 70 ans, installé à Kervoyal depuis 9 ans retrace dans cet ouvrage les aléas religieux de Kervoyal et la vie de la chapelle depuis son origine.

Dans les années 1920-1930, le village célébrait les offices dans un ancien garage transformé en chapelle semis. Celui-ci fut rasé, ainsi que 10 autres maisons, par les Allemands lors de la guerre en 1942.

Les habitants et estivants, ne supportant pas de rester sans lieu de culte, se mobilisèrent et entreprirent la construction d’un édifice neuf sur un terrain mis à disposition gracieusement par M. Bergeault, estivant et propriétaire.

Le parcours sera semé d’embûches de toutes sortes et d’arrêts multiples dus aux problèmes constants de trésorerie. Dans cette époque troublée de sortie de guerre, ou tout était à reconstruire, il n’existe pas de subventions pour les petits édifices religieux.

Deux annexes complètent ce livre. La première concerne les magnifiques vitraux sur le thème des huit béatitudes, conçus et réalisés par Roger Lamy. La seconde donne des hypothèses sur les origines de Saint Thuirin et Saint Léger, statues en bois polychrome de la fin du XVe siècle. Ces statues offertes par des particuliers ont été volées dans la chapelle puis retrouvées à Lyon et ont retrouvé leur place initiale après rénovation. »

Moulin de Kervoyal en DamganPetite histoire des moulins à vent et de celui de Kervoyal (2014)

« Pierre Carlier, domicilié à Kervoyal et toujours en recherche d’inspiration sur des thèmes concernant ce secteur, était déjà l’auteur d’un livre sur la chapelle, publié en 2011 et d’un recueil de photographies et de cartes postales. Ainsi que d’un livre intitulé « Le Grand livre de Kervoyal : un siècle d’histoire de 1870 à 1970 », sorti en octobre 2012.

Pour son quatrième ouvrage, il a choisi de s’intéresser au moulin : « Petite histoire des moulins à vent et de celui de Kervoyal ». Depuis toujours, c’était le symbole de la vie du village. Il a voulu expliquer son histoire et son fonctionnement. Il s’est fait aider, pour l’historique, par deux fils de Jean-Louis Bucas, le dernier meunier de la commune.

Ce livre très complet, très bien détaillé et illustré, sera en vente à la Maison de la presse et la bouquinerie Kervoy’elles, tenue par Christine et Jean-Jacques Gaudichon, à Kervoyal ».

7 - Evolution et vie de Kervoyal

Evolution et vie de Kervoyal (2016)

Bonne nouvelle, Pierre Carlier a réédité cette année cet ouvrage qui avait paru en 2011.

Ce livre richement illustré est principalement composé de représentation de cartes postales anciennes ( plus de 270) qui nous font voir l’évolution de Kervoyal et son urbanisation à partir des années 60 sous l’impulsion du tourisme. Des commentaires nous renseignent utilement pour une meilleure explication de la transformation de certains lieux ou bâtiments. A découvrir absolument, disponible chez Kervoyelles et à Damgan chez Mr Civel à la maison de la Presse.

Voir l’interview de l’auteur ici.

Livre de l’Association Damgan et son histoire:

 

Evolution de DamganÉvolution de Damgan, de la commune rurale à la station balnéaire (2013)

 « Une nouvelle fois, cette dynamique association, après de longs mois de travail présente un nouveau livre : « Evolution de Damgan de la commune rurale à la station balnéaire de 1950 à 1980. »

Le dernier livre de « Pen Erf à Pénerf » tiré à 550 exemplaires est épuisé.

Par rapport au précédent ouvrage, deux points sont à souligner selon le président Léon Abily : une participation accrue des membres de l’association dans la rédaction du livre (le nombre d’auteurs a doublé) et une adhésion de plus en plus forte des Damganais dans ce projet.

Des recherches dans les archives, mais aussi des témoignages et le prêt de documents ou photos marquant l’évolution de la commune.

Ce livre retrace la période « des 30 glorieuses » qui fera évoluer Damgan de commune rurale en station balnéaire. On notera la disparition du monde rural, remplacé par des constructions de lotissements, (5 permis de construire en 1950 pour plus de 100 dans les années 80).

De nouvelles routes au bord de mer ou la déviation du centre bourg. Un changement très important et irrémédiable de cette petite commune.

Le livre sortira fin juin au moment de l’exposition à la maison de l’huître de Pénerf. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *