Le golfe du Morbihan

La petite mer…

  • La pointe du Brehuidic vue de la pointe de l'Ours à Sarzeau
    La pointe du Brehuidic vue de la pointe de l'Ours à Sarzeau

 

logo_PNRGM_RVB la rivière de Pénerf en DamganLe Golfe du Morbihan est cet écrin qui donne son nom à notre département. En effet « Mor » en breton signifiant mer et « Bihan » signifiant petite, ce qui donne « petite mer ».

S’ouvrant sur l’océan Atlantique sur une longueur de 900 mètres entre Locmariaquer et Arzon (70km par la route) l’entrée du Golfe est périlleuse par ce goulet ou règne le fameux courant « de la Jument », le deuxième le plus vif d’Europe avec des pointes de vitesses à plus de 9 noeuds.

De ce fait le Golfe est sujet à une multitude de courants et contre courants qui rendent la navigation parfois difficile sur ses 115km2. Il est donc préférable d’être prudent…

 

 

#golfe_du_morbihan (8)
La « maison rose », amer à l’entrée du goulet de Vannes

Cependant beaucoup d’endroits plus abrités permettent d’y évoluer plus paisiblement ce qui a permis la création de nombreuses écoles de voiles de tout niveaux. Ainsi à la belle saison, c’est un véritable ballet de voiles multicolores auquel on peut assister et qui est d’autant plus magique que celles-ci apparaissent ou disparaissent au milieu de la quarantaine d’îles qui agrémente ces paysages magnifiques.

C’est donc naturellement que s’y déroule toutes les années impaires la fameuse « semaine du Golfe » à la mi mai. Outre la grande parade qui clôture l’événement (voir vidéo ici), c’est l’occasion, durant une semaine de voir de nombreuses embarcations traditionnelles.

Des ports de tout bords.

#golfe_du_morbihan (104)
Port de Vannes, la nuit

Naturellement de nombreux ports aux charmes distincts viennent permettre cette navigation débridée.

Ainsi au sud vous trouverez (pour les principaux) les ports d’Arzon (port Navalo) et du Logeo, au centre celui de notre préfecture: Vannes, charmante citée médiévale magnifiquement restaurée et entourée de remparts fleuris d’où n’émerge que la flèche de la cathédrale.

Au nord, après les superbes et sauvages criques d’Arradon se trouvent Port-blanc puis les ports de Larmor-Baden et Locmariaquer. Enfin au fond de la rivière d’Auray, le célèbre port de Saint Goustan. A noter qu’il existe beaucoup de petites anses qui offrent la possibilité d’amarrer son bateau à l’abri de la houle.

 

 

 

 

#golfe_du_morbihan (53)
Petite crique près de Sarzeau

Parc naturel depuis 2014.

La principale spécificité du Golfe est son marnage qui modifie considérablement ses paysages et laisse paraitre à marée basse les tables ostréicoles et de nombreuses vasières ou les lumières changeantes offrent à ses visiteurs des spectacles de toutes beautés qui incitent à venir et y revenir…

Mais il n’y a pas que les humains qui pratiquent cette transhumance, il y a aussi de nombreux oiseaux migrateurs qui apprécient ces vasières et arrivent à l’automne pour repartir au printemps pendant que d’autres viennent nicher en été pour faire le bonheur des ornithologues et des photographes. Ainsi aigrettes, hérons, mouettes ou goélands accueillent tour à tour bernaches, spatules, avocettes, sternes ainsi que des échassiers ou canards en tout genre… A noter depuis 2/3 ans le retour de colonies de cygnes!

Il est bon à savoir que parfois ceux-ci viennent parfois passer quelques jours à Kervoyal, notamment les cygnes et les oies bernaches. Mais on aussi aperçu des spatules, ou des hérons ainsi que plein de canards!

 

 

 

Découvrez une liste (téléchargeable) des oiseaux du Golfe avec les principaux points d’observation:

oiseaux du golfe - bouton pdf

 

 

A pied ou en bateau, faites votre choix.

#golfe_du_morbihan (6)
Salines de Saint Armel, le sel du Golfe!

Vous l’avez compris, cet endroit est un joyau et il n’est pas étonnant qu’il soit classé parmi les « plus belles baies du monde » dont Vannes abrite d’ailleurs le siège de cette association internationale.

Le Golfe se visite à pied grâce à un  chemin de randonnée qui en fait quasi intégralement le tour (duquel vous traverserez, entre autre, les salines de St Armel ou est fabriqué le seul sel réellement breton). Mais il se visite également en bateau presque toute l’année, ne serait-ce que par les navettes qui desservent les 2 îles habitées à l’année (Ile aux Moines et île d’Arz) et qui sont plus détaillées dans une page de ce site (voir ici).

Vannes et le Logeo sont à moins de 25 mn de Kervoyal et Arradon à moins de 3/4 h alors ne vous privez pas, ce serait réellement dommage!

Voici une petite vidéo de la grande parade, prise en 2015 sur la jetée de Port Navalo à Arzon:

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *