Le Morbihan

 

Le Morbihan, le cap sud de la Bretagne.

  • La côte sauvage à Quiberon
    La côte sauvage à Quiberon
Beautées du Morbihan (34)

Îlot de Nichtarguer, vu de Saint Cado sur la ria d’ Etel

Beautés de la nature

Ce département ou cette « petite mer » (Mor-Bihan) est remarquable par la variété de ses paysages, sa multitude d’îles, le dynamisme de ses habitants et son climat (variable et tempéré!).
Il n’est donc pas étonnant qu’en terme de tourisme il se classe en cinquième position des départements les plus fréquentés de France. Avec 65 communes en bord de mer dont une vingtaine de stations classées il offre un choix attractif pour les vacanciers en quête de dépaysements ou en recherche d’activités variées.
En effet, le nautisme sous toutes ses formes, la pêche, mais aussi ses nombreux et spectaculaires chemins de randonnées ainsi que son tourisme équestre, fluvial ou patrimonial et ses deux zoos font du Morbihan un vrai lieu de bonheurs pour chacun. De plus avec le Festival interceltique de Lorient, le Pont du Rock à Malestroit, le Festival de Jazz à Vannes et les nombreuses fêtes locales, le Morbihan est à l’écoute de toutes les tendances musicales.

La mer, la terre et les forets.

Beautées du Morbihan (28)
Dolmen de la roche aux loups dans les landes de Lanvaux
La mer longe le département sur son ouest avec de nombreuses plages de sable fin mais pénètre parfois dans les terres comme dans la ria d’Etel, la rade de Lorient ou le Golfe (voir notre page dédiée) pour offrir des panoramas époustouflants aux couleurs changeantes. Parfois c’est la terre qui s’invite sur l’eau en nous proposants des îles de toutes tailles (voir nos pages dédiées à celles du golfe ou du large) ou encore la spectaculaire presqu’ile de Quiberon et sa cote sauvage, seulement séparée du continent par le petit isthme de Penthièvre.
Quand aux forêts, il y en a plusieurs mais les deux plus remarquables sont celle de Lanvaux et celle de Paimpont connue sous le nom de Brocéliande. La première se situe de part et d’autre de l’ancien massif armoricain et propose sur un paysage vallonné de nombreuses petites rivières ainsi qu’un patrimoine ancien d’une grande richesse. La seconde, célèbre dans le monde entier, suggère des rencontres mythiques et légendaires autour du tombeau de Merlin…

Beautées du Morbihan (52)
Plage de la mine d’or à Pennestin (en face de Kervoyal)

Des contrées pas si lointaines!

 En effet toutes ces promenades peuvent être faites dans la journée ou la demie journée, alors même si on est bien à Kervoyal, il ne faut pas hésiter à se faire quelques virées pour s’ éblouir. Et quand vous rentrerez vous vous direz comme Joachim:

« Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage,
Ou comme cestuy-là qui conquit la toison,
Et puis est retourné, plein d’usage et raison,

Vivre à Kervoyal le reste de son âge ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *