L’été après Pâques? Kervoyal voyage dans le temps?

L’été après Pâques? Les errements climatiques de Kervoyal résolus à Pénerf!

 

plage de kervoyal avec nouvelle barrière
Vacances de printemps avec de nouvelles barrières!

 

petit plage de Kervoyal, en semaine, mi-avril
Kervoyal, en semaine, mi-avril

En avril, ne te découvre pas d’un fil… Sauf à Kervoyal!

 
Comme vous avez pu le constater  les degrés sont montés, les thermomètres ont grimpés, l’eau s’est subitement réchauffée et Kervoyal a vu son audience augmenter! Nous avons ainsi pu assister au cours de ces premières semaines de vacances de printemps à une situation estivale inattendue. C’est comme ça que, à notre grande joie, les premiers bains ont accompagnés les arrivées massives de bateaux dans la baie.
Ainsi, ce retour conjugue du soleil et de ces coques colorées (même si beaucoup sont blanches!) installe enfin les beaux jours! Alors même si les températures sont supérieures à la « normale », il nous fallait bien un coup de chaud pour repartir de l’avant. Mais vivement qu’il pleuve, pensons à nos fleurs et légumes…
Signalons tout de même ces nouvelles petites barrières en bois qui protègent des chutes sur les parties les plus dangereuse de la dune. Elles devraient en précéder une, plus conséquente, qui stoppera les nombreuses voitures franchissant le sens interdit sur la promenade Apollinaire, ce lieu de flânerie que des milliers de personnes empruntent régulièrement.
 

Enfin, un grand merci à tous, le site a atteint les 400 visiteurs uniques en moins d’un mois, uniquement par les réseaux sociaux! Pensez donc à nous suivre sur Twitter, Pinterest, Facebook, Google+, etc…


 
 
Tara, goélette d’expédition

En avril, Tara vérifie le fil… à Pénerf!

 
Et oui, le climat change et ce malgré les exubérances coutumières dont il fait preuve. Il y a une vraie modification qui transforme les habitudes de la nature et de l’homme, nous le savons tous maintenant, comme nous savons tous que nos comportements accentuent considérablement ce processus. Mais la cause est réellement planétaire et c’est dans cette démarche que la goélette destinée à l’exploration et à la défense de l’environnement Tara vient mouiller à Pénerf durant trois jours (du samedi 25 au lundi 27) pour nous sensibiliser sur ces problèmes. Elle terminera en grande pompe son périple à Paris à l’occasion de la Conférence climat Paris 2015 (du 30 novembre au 11 décembre 2015), ce grand rendez-vous international qu’il faudra suivre en cette fin d’année. Et qui nous dira peut-être pourquoi il y a un un micro-climat à Kervoyal!
De nombreuses festivités sont prévues à Pénerf durant ce week end (voir programme du télégramme) pour célébrer cette visite. Alors même si il fait gris, venez festoyer en vous cultivant!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *