Les mariages à Kervoyal

Pourquoi cet article qui n’est pas de l’actualité?

Premièrement par ce qu’il était prévu depuis août dernier, ensuite par ce qu’en ces temps difficiles ou nous avons étés  victimes de la haine, de l’ignorance et du ressentiment, il nous est apparu que raconter quelques mariages, via le biais de témoignages (humains, eux) serait une bouffée d’oxygène. En effet un lieu qui s’appelle « notre Dame de la Paix » et qui célèbre des actes d’unions et d’amour est finalement tout à fait d’actualité! Alors même si la vie, avec ou sans dieu doit, soit-disant, continuer (mais malheureusement sans 130 d’entre nous), il est bon de se rappeler quelques moments heureux et pour cela, il ne suffit que de croire en nous tous… Bonne lecture!

 

 

Mariage traditionnel à Kervoyal
Mariage traditionnel à Kervoyal entre les deux plages (aujourd’hui rue de Penestin)

 

 

Article de Ouest France sur le 1er mariage à Kervoyal en 1958
Article de Ouest France sur le 1er mariage à Kervoyal en 1958

Lors d’une publication sur facebook cet été l’idée d’un article sur les mariages à Kervoyal est apparue. Car en effet, cela fait bien longtemps qu’il n’y en a plus et nous nous sommes demandé comment pouvait se dérouler un jour si particulier dans notre jolie chapelle. Nous avons ainsi réussi à recueillir 3 témoignages ainsi que quelques photos.

Nos premiers mots vont à ces personnes pour les remercier chaleureusement de nous avoir fourni ce matériel qui ravivera sans doutes beaucoup de souvenirs à nombre d’entre nous…

Rappelons que le premier mariage eu lieu le lundi de Pâques à 11h le 7 avril 1958 et concernait la fille de Monsieur Bergeaud, celui là même qui avait donné un terrain jouxtant sa maison pour l’édification de la chapelle et qui, en ce jour ou son aînée quitta la famille, ressenti une forme légitime d’accomplissement. Les journaux qui suivaient avec enthousiasme l’évolution de la construction firent donc naturellement, pour cette première, un long article tel celui de Ouest France (voir ci contre).

Pas beaucoup plus loin, et même en face pour être précis, se trouvait la ferme des Bosseno, celle ou le village allait chercher à vélo son lait dans des pots en aluminium avec une poignée en bois. Il y vivait 5 sœurs et toutes se sont mariées là!

Mariage à Kervoyal en mai 1978 3/3
Mariage à Kervoyal en mai 1978 3/3

Chantal se souvient « Mon père était appelé à un moment donné de sa vie le maire de Kervoyal. Il était connu comme le loup blanc ou plutôt comme le pêcheur qui vendait sa cotriade en revenant de la pêche ». Pour elle, le grand jour fut en mai 1978: « C’est là que je me suis mariée. Que des bons souvenirs! A l’époque il y avait le restaurant « Ty Bayon » c’était là notre vin d’honneur et je peux vous dire que nous avons eu un orage démentiel juste à la fin de la messe. Du coup il y eu  très peu de photos car tout le monde était à l’abri! »

Mariage à Kervoyal octobre 1983
Mariage à Kervoyal octobre 1983

Ce fut sous d’autres auspices pour sa sœur Dominique:  « C’était un samedi au mois d’octobre 1983 il faisait très beau. Je fais parti d’une vieille famille de Damgan et plus particulièrement de Kervoyal. J’habitais avec ma famille en face de la chapelle dans une ferme. Les vaches de la ferme étaient appelées les majorettes de Kervoyal car elles étaient amenées au champ donc on traversait le bourg de Kervoyal toutes les fins d’après midi vers 17h. Ce sont des bons souvenirs quand j’y repense… »

Enfin Andrée, venant de plus loin (Landrezac!), franchît elle aussi le pas en juin 1976. « Kervoyal était un souvenir d’enfance, il faut dire que j’habite depuis toujours Landrezac ». Elle se remémore avec conviction ce jour: « Je m attendais à trouver un sol en sable comme autrefois mais il était en dur (bon c’est vrai que je n y allais que rarement) donc un peu déçue. Mais on s est dit OUI quand-même! ». Et lorsqu’on lui demande pourquoi la chapelle de Kervoyal et non pas l’église de Damgan, étant donné que Landrezac est plus proche de Damgan, sa réponse est magique et sans appel: « Parce qu’ elle est bien plus belle! » Ce que nous approuvons évidement!

mai 1978
Mariage de Chantal en 1978 célébré par le très investi et apprécié Constant Larboulette, recteur de la commune 1952 à 1979
album mariage 1984
Couverture de l’album de mariage de Dominique représentant le vitrail de la Chapelle dédié aux paivres et symbolisé par ces deux mains vides.

PS: Cet article complétera celui sur l’histoire de la chapelle, paru le 22 juin 2015. L’ensemble sera rassemblé dans une page spéciale et augmentée sur la Chapelle.

Commentaires sur cette page: “Les mariages à Kervoyal

  • 22/03/2016 at 17:15
    Permalink

    J’aime les tenues des mariages , cela me rajeuni!!

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *