Entretien exclusif avec Monsieur Jean-Marie Labesse, maire de Damgan.


Monsieur Jean-Marie Labesse est maire de Damgan (et donc de Kervoyal!) depuis maintenant deux ans. Et, avec beaucoup de gentillesse et de disponibilité (malgré son emploi du temps chargé, et, amplifié par les conséquences de la tempête du week-end dernier) il nous livre ses réflexions sur Kervoyal (mais aussi sur Damgan!). Et ce, à la fois, en tant que Damganais , qu’en tant que responsable élu face aux multiples difficultés et demandes auxquelles il est confronté. Ce qui ne manque pas dans une commune comme la notre…

Il nous confirme, entre autres chose…, ce que monsieur Guiheux, Président de l’A.U.M.B.K. , nous signalait « en primeur » il y a quelques jours, à savoir la suspension provisoire du projet de bouchots sur le Plateau des Mâts (voir plus bas).

En fin d’article, deux photos prises après la tempétueuse tempête pascale durant la nuit de samedi à dimanche. Ce qui a entraîné beaucoup de sorties des pompiers et une forte mobilisation des services municipaux en ce jour férié. Merci à eux.

Heureusement il n’y a pas eu de victime. Par contre, de nombreux arbres ont perdus des branches alors que d’autres se sont affaissés ou se sont brisés, notamment vers Pénerf.

JM Labesse cabine Kervoyal
Monsieur Labesse, devant une cabine de Kervoyal

Notre entretien exclusif:

Bonjour Monsieur Labesse, avant tout merci de nous accorder cette entrevue sur le web.

Bonjour à tous les Kervoyalais,

C’est avec plaisir que je réponds à la demande de « Kervoyal en Damgan » qui singularise de façon très sympathique le quartier de Kervoyal en Damgan.

P1030938b Travaux à la capitainerie de Kervoyal
Travaux à la capitainerie

Il y a beaucoup de travaux en ce moment à Kervoyal (sanitaires de la capitainerie, réfections des bancs, aménagement du parking et de l’aire de camping-cars): que se passe-t-il ?

En effet, il y a beaucoup de chantiers à Kervoyal en ce moment : sanitaires de la petite plage, rénovation des bancs publics, réaménagement de l’aire de stationnement pour véhicules légers et camping-cars, élagage des arbres de l’avenue des Sinagots, mise en place de racks à annexes sur la petite plage. Nous avons également réduit le trafic automobile de la promenade Guillaume Apollinaire en limitant l’accès aux seuls résidents.

Des opérations de nettoyage de plage auront lieu le 28 juin, 16 juillet et le 16 août et, comme l’année dernière, nous poursuivrons un nettoyage raisonné de la dune et de la plage.

Par ailleurs, nous terminons le contrôle des 300 branchements d’assainissement, dans un souci d’amélioration de la qualité des  eaux de baignade. En cas de non-conformité, les travaux de mise aux normes des installations devront être impérativement réalisés par les propriétaires.

Qu’en est-il plus particulièrement de la Capitainerie?

Justement je voulais vous informer que nous prenons malheureusement du retard dans les travaux des sanitaires car l’entreprise de carrelage retenue par Conseil Municipal est en liquidation judiciaire et nous avons du reconsulter pour ce le lot.  Cela est prévu par les procédures du code des marchés publics pour ré attribuer le lot à une autre entreprise. Celle ci a dorénavant été retenue, le choix des carrelages a également été fait, donc une intervention est prévue vers la fin avril.

D’autres travaux sont-ils prévus prochainement ou à l’étude pour les semaines, mois ou années à venir?

Dans les travaux programmés, nous avons la dune et  la digue de protection qui souffrent de l’érosion marine au niveau de la pointe de Kervoyal et de la table d’orientation. La dune étant de la compétence du département, nous allons entrer en contact avec le Conseil départemental.

Nous devons  également réfléchir sur  le plan d’aménagement de l’espace naturel du Loch, établi par le CAUE 56 et présenté lors des vœux.

Nouveau rond-point à l'angle du Bd de l'Atalante et de la rue des roseaux
Nouveau rond-point à l’angle du Bd de l’Atalante et de la rue des Roseaux

Plage de Landrezac, nous envisageons la création d’un chenal d’accès pour sécuriser la zone baignade par rapport aux autres activités nautiques.

Enfin, en octobre, nous commencerons, sur l’espace naturel du Loch, l’opération : « une naissance, une plantation d’un arbre fruitier ».

Quel est votre point de vue sur la fréquentation  de notre rivage pendant les grandes marées et des « écarts » qui en découlent?

L’arrivée des très nombreux  camping-caristes attirés par la pêche à pied pose problème ; dans le cadre de la révision du PLU nous réfléchissons à de nouveaux emplacements pour leur stationnement sur la commune.

Il y a un projet de mytiliculture au large de Damgan qui agite la population, qu’en est-il?

Le projet de mytiliculture au plateau des Mâts fait débat ; par deux fois, le conseil municipal de Damgan s’est prononcé contre, ainsi que les damganais lors de l’enquête publique. Le tribunal administratif vient de rejeter ce projet, mais un autre, cette fois sur filières, est à l’étude au niveau de l’île Dumet.

Début de la rue des Roseaux.
Début de la rue des Roseaux.

Sinon, en tant que Maire et en tant que damganais, comment ressentez vous l’évolution de Kervoyal (et de la commune en général) sur ces dernières années? Comment imaginez-vous la commune dans 5/10 ans?

Sur la commune, nous devons agir pour compenser le vieillissement de la population, notamment en accueillant de jeunes ménages, et en favorisant l’activité commerciale. Avec Arc Sud Bretagne, nous lançons l’opération « Vitaminez 2 » qui permet d’aider les commerçants dans leurs travaux d’aménagements de vitrines et l’amélioration de leur outil de travail.

Nous devons aussi développer l’activité touristique, et notamment l’hôtellerie ; le projet de la Villa St Anne va dans ce sens.

La sécurité routière est également une de nos préoccupations. Chaque fois que nous réalisons des travaux de voirie, nous les concevons avec la volonté d’une part de sécuriser la circulation des piétons et des vélos et, d’autre part, de réduire la vitesse des véhicules.

Pour les années qui viennent, il nous faut préserver les atouts de notre commune entre tourisme balnéaire, espace naturel protégé et commune de taille humaine, avec la richesse de sa vie associative. Il nous faut agir sans cesse pour préserver notre cadre de vie, avec un urbanisme maîtrisé.

Damgan commune de kervoyalIl existe une rumeur historique de sécession du hameau de Kervoyal d’avec la commune de Damgan, quel est votre point de vue?

Vous voulez parler d’un « Kervoyalexit ?, c’est à la mode en ce moment ! Je n’y crois pas et ce n’est pas souhaitable, Damgan forme un tout, chaque quartier ayant ses spécificités. Mais les rumeurs ont parfois du charme et cela rend encore plus attachant ce côté « East side » de Damgan…

Enfin, auriez-vous un message ou une annonce particulière? 

Aux Pénerfins, habitants d’un autre sympathique quartier de Damgan, je lancerai un défi : avoir eux aussi un site internet: «  Penerf en Damgan » !

Le défi est donc lancé! Merci beaucoup, au nom de tout les Kervoyalais, de nous avoir accordé cet entretien. Au plaisir de vous ré-interviewer.

Merci de m’avoir accueilli sur votre site, et au plaisir de croiser les Kervoyalais.

Qu’en est-il vraiment du projet de moules au large de Damgan?

En complément de l’intervention de Monsieur le Maire, voici quelques éléments pour mieux comprendre la situation, qui a donc évoluée cette semaine.

Avec un indice du Télégramme:

« L’élevage de moules sur bouchots au plateau des Mats au large de Damgan (56) ne pourra pas se faire. Le projet a été rejeté par le tribunal administratif. Le comité de défense de la baie de Kervoyal avait déposé un recours en justice pour en interdire la réalisation. Des mytiliculteurs de Pénestin et du Tour du Parc, associés dans un GIE, avaient obtenu de la préfecture en novembre une autorisation de culture marine permettant l’installation de 13.500 pieux sur 14 hectares sur cette zone de hauts fonds devant Damgan. La commune s’y était également opposée et plusieurs manifestations s’étaient déroulées ces dernières années. »

Avec les explications de Michel Guiheux, nous en savons plus, via le communiqué qu’il a fait au nom du « Comité de Défense de la Baie de Kervoyal et du Littoral Damganais »:

« Chers adhérents
Votre mobilisation n’a pas été vaine ,nous avions rendez vous au tribunal administratif  le mardi 22 /03 /2016 , devant les diverses  irrégularités du dossier, le juge a  pris la décision de désavouer le préfet en  suspendant  l’autorisation d’exploitation  du  parc de bouchots  sur le plateau des mats. Ce n’est bien sur qu’une étape, mais elle est importante pour l’avenir , et ceci bloque toute installation de pieux. Le jugement définitif interviendra dans un délai d’environ 18 mois , nous devons rester  vigilants, et  motivés !! »

Enfin, voici la version de Ouest-France.

Pour finir 2 photos prises lundi 28,

à Pénerf à 18h et à Kervoyal à 19h:

pénerf sanglier

P1030993b

Et pour terminer, une nouvelle cabine…

La 11ème cabine de la plage (à gauche), terminée vendredi soir!
La 11ème cabine de la plage (à gauche, à coté de la 10ème construite l’année dernière), terminée vendredi soir!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *