Des acras à Kervoyal!

Vous connaissez tous Éliane, cela fait maintenant 6 ans que cette Damganaise de Landrezac nous propose sur le marché de délicieux acras et autres produits créoles maison. Elle se lance cette année sur internet, développe son activité traiteur et c’était donc l’occasion parfaite pour s’entretenir avec  elle! D’autant que bientôt elle sera à Kervoyal pour deux mois! Miam miam…

Entretien avec Éliane Lasquellec, la créole.

éliane sur le marchéBonjour Éliane, cela va faire la sixième  année que vous faites les marchés de Damgan, Questembert et Kervoyal! Quel bilan tirez-vous de cette expérience?

Le monde du marché est difficile ! Sans parler du côté physique, j’ai mis 2 ans avant d’être acceptée et prise au sérieux face aux autres commerçants. Je me suis accrochée, l’envie de partage était là. Aujourd’hui je suis fière d’entamer ma  6ème année.

Comment est venue l’idée de proposer ces produits créoles?

Grâce à un ami réunionnais qui venait en vacances à Kervoyal.  J’ai commencé par faire des moules à la kermesse de ma fille, depuis j’en fais mon métier. Ne pouvant pas vendre de moules à l’année j’ai donc du m’adapter et trouver d’autres produits gourmands à proposer. Grâce aux bons retours des clients et de leurs conseils, ma cuisine évolue tous les ans !

Avez-vous des « meilleures ventes »?

Les acras de morue partent comme neige au soleil !

préparation acras

 

Y’a-t-il de nouveaux produits pour cette année?

En effet, ma fille et moi lançons le wrap aux falafels et crudités.  Ceci grâce à des collègues habitués de nos produits. En fin de marché ils venaient nous acheter des falafels et les glissaient dans leurs sandwichs. Nous avons donc réfléchi à une recette fraiche et rassasiante, et voilà le petit nouveau !

Sinon, vous lancez une activité traiteur à domicile, liée à un site internet. Quel public visez-vous?

Tous les gourmands ! Plus sérieusement, les personnes qui souhaitent une ambiance créole lors d’un diner ou déjeuner.

Dans un deuxième temps ma cuisine se tourne aussi vers les végétariens grâce aux acras de légumes, beignets d’oignons et falafels.

Vous avez travaillé et vécu un peu partout en France, mais comme beaucoup de damganais, vous êtes revenue « au pays ». Était-ce important ce retour aux sources?

Oui d’une part pour la famille et d’autre part je ne peux pas vivre sans voir l’océan.

Vous vendez sur le marché à Kervoyal, est-ce que notre village a une place particulière dans votre cœur?

J’adore ce tout petit marché qui est très convivial à l’image des gens de Kervoyal.

Merci beaucoup.

cuisson acras

 

Pour retrouver Éliane:

Vous avez toutes les infos sur son site et son actu sur Facebook:


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *