Une nouvelle cabine à Kervoyal…

Hier, samedi 30 juin a eu lieu une belle inauguration en présence de Monsieur le Maire, Jean-Marie Labesse, à Kervoyal: celle d’une nouvelle cabine… à livres!

En effet, l’année dernière, un collectif de Damganais s’est créé pour installer des cabines à livres sur la commune. Nos deux bibliothécaires, toujours promptes à nous faire lire ont immédiatement adhéré au projet.

L’objectif est de continuer à faire vivre les livres et de les proposer en libre accès à tous. Une belle idée citoyenne et populaire que nous nous devions de relayer à l’occasion de l’inauguration de la deuxième à Kervoyal ce 30 juin !

Nous avons donc rencontré les membres de ce collectif qui nous expliquent leur démarche.

Entretien avec le collectif

La 1ère, au Bois d’Amour

Bonjour, comment est né ce collectif ? Qui en fait partie ? 

Dans le DAMGAN ACTU d’avril 2017, la commission extra-municipale culture avait lancé l’idée des « boîtes à livres », et demandé aux Damganais intéressés de se manifester. Une dizaine de personnes ont répondu et, en partenariat avec la bibliothèque, un groupe de 12 Damganais bénévoles s’est constitué pour élaborer et réaliser ce projet citoyen et participatif.

Comment est venue l’idée d’intégrer nos bibliothécaires ? Quel est leur rôle ?

La discussion préliminaire avec nos bibliothécaires a dissipé nos craintes de concurrence. C’est au contraire la complémentarité qui a été mise en évidence. Elles se sont déclarées très intéressées par ce projet et ont accepté d’emblée de faire partie du collectif. Elles nous apportent leur expérience et leurs compétences et nous permettent aussi de nous réunir à la bibliothèque.

Est-ce que la mairie vous soutient ?

Comme nous l’avons dit, l’idée est venue de la commission extra-municipale culture. Et, dès que notre projet a été élaboré, nous l’avons présenté à nos élus. C’est un soutien spontané qui nous a été accordé : toutes les dépenses liées à la construction des cabines sont prises en charge par la municipalité et les services techniques assurent la mise en place.

Quel est le fonctionnement et la philosophie de ces cabines ?

Dans ces mini-bibliothèques, chacun peut prendre gratuitement un livre, le lire sur place ou l’emporter, le rapporter ou le garder sans qu’aucun compte ne soit demandé. On peut aussi y déposer des ouvrages en bon état que l’on souhaite faire circuler. L’approvisionnement initial est assuré par les membres du collectif qui assurent le suivi en visitant régulièrement les cabines. Mais ce sont les utilisateurs qui les font vivre.

Y trouvera-t-on de la littérature pour tous les âges ?

Bien sûr, nous ne voulons surtout pas oublier les jeunes lecteurs ! Mais les cabines étant alimentées par les utilisateurs, nous ne pouvons savoir à priori quel sera le public concerné par leurs dépôts.

Comment choisissez-vous les emplacements des cabines ?

C’est la fréquentation des lieux qui guide notre choix, les services techniques ont bien entendu leur mot à dire.

construction cabine à livres kervoyal en damgan
La 1ère en construction – cliquez pour agrandir

Ces jolies cabines ressemblent à des cabines de plage, sont-elles faites sur mesure  et par qui?

Le projet initial de « boîtes à livres » est devenu « cabines à livres » en souhaitant qu’elles aient un air de cabines de plage. Nous en avons parlé à un Damganais amoureux du bois qui nous a présenté une maquette et accepté de les fabriquer d’après le cahier des charges que nous avons élaboré. C’est le collectif qui a choisi les couleurs et assuré les travaux de peinture.

La première a été inaugurée en début d’année, quels retours en avez-vous ?

Depuis le mois de janvier, la première cabine à livres installée au Bois d’Amour semble avoir trouvé une « vitesse de croisière » bien satisfaisante. Elle est visitée régulièrement par de nombreux utilisateurs et les échos qui nous parviennent sont très positifs. Mais le recul n’est pas suffisant pour en tirer des conclusions définitives, nous ferons un premier bilan après la saison estivale.

HUB08731bbbD’autres sont elles prévues ?

La deuxième est donc réalisée et installée près de la petite plage de Kervoyal. Deux autres sont en construction. L’une d’elles sera implantée à l’espace du Loch. C’est un lieu en plein aménagement qui nous tient à cœur et qui devrait attirer de nombreux promeneurs.

En tout cas bravo pour cette initiative, avez vous un mot à ajouter ?

Non, rien à ajouter, si ce n’est que notre collectif est « ouvert » et que toutes les personnes que notre projet intéresse peuvent nous rejoindre.

Comment peut-on vous contacter ?

En s’adressant à la bibliothèque.

Les photos

DSC08294

DSC08303 DSC08299

DSC08339 DSC08332 DSC08330 DSC08326 DSC08324 DSC08321 DSC08314 DSC08312 DSC08309

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *