Grandes marée à Damgan : Une palourde attaque un pêcheur.

Une palourde arrache le doigt d’un pêcheur.

L’événement a eu lieu au hameau de Kervoyal hier lors des grandes marées. Un pêcheur a eu un doigt arraché par une palourde dont la coquille mesurait pas loin de 15 cm de largeur.

Un doigt arraché.

L’animal, très agité, s’est projeté sur la main du pêcheur et a failli lui sectionner la main en deux. Malheureusement l’un des doigts a été arraché pendant l’attaque.  Le pêcheur a pu être rapidement soigné grâce à la police municipale. Celle-ci présente pour recenser le nombre de pêcheurs a alerté immédiatement le CHU de Schubert à Vannes qui a envoyé un hélicoptère. L’homme a été transporté à Vannes et sa main a pu  être recousue, mais sans son doigt.

La main de Robert après la morsure par la palourde.
La main de Robert après la morsure par la palourde.

Le témoignage de sa femme :

Ginette qui accompagnait son mari nous raconte tout :

« J’avais trouvé une bonne place sur un rocher pour le prendre en photo. Robert, il aime bien que je le prenne quand il pêche, mais moi j’peux pas trop bouger, rapport à mon arthrose. Et là, soudainement, alors qu’il venait de prendre une bonne poignée, il m’a dit: j’en ai une grosse. Alors là, paf, d’un coup, un truc s’éjecte de la vase et lui attrape la main. Robert a crié et lâché sa poignée. J’ai vu du sang gicler et mon Robert s’est évanoui. Les policiers sont venus le chercher et un homme s’est précipité avec une pelle à la recherche de l’animal. J’ai pas pu savoir ce qui s’est passé après ».

palourde mise en cage à kervoyal damgan morbihan bretagne

La palourde retrouvée.

Heureusement, Jacques (l’homme à la pelle) connait bien les palourdes. En quelques minutes il a pu retrouver le trou ou elle s’était dissimulée. Il a réussi, après quelques coups de pelle à l’assommer. Étonné par sa taille et sous recommandation des policiers, celle-ci a été amenée dans une cage à l’Ifremer de Lorient par un vétérinaire. Il s’agirait d’une palourde asiatique, probablement chinoise, relâchée par un propriétaire privé.

Celle-ci, d’une taille conséquente, aurait été dérangée par le bruit lors de la frénésie de la grande marée ou pas moins de 160 pêcheurs étaient présents. Hors de son habitat naturel, elle serait devenue agressive, craignant pour ses petits. L’animal devrait ensuite être envoyé à l’aquarium de Brest.

suivi sanaitaire palourde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *