Un loup en Bretagne sur une plage à Damgan

C’est bien un  loup gris commun (Canis lupus lupus) qui a été aperçu vendredi 31 mars sur la grande plage de Kervoyal à Damgan.

Voici les faits, un avis scientifique et quelques témoignages.

Un loup en Bretagne sur une plage.

C’est un fait rarissime qui a été observé hier avec la présence d’un loup aperçu sur une plage. La photo a été prise par notre photographe venu voir la tempête Mathis. Ce n’est qu’en rentrant qu’il a remarqué la bête. La photo a été envoyé à un vétérinaire qui a confirmé la chose en observant les quelques empreintes qui subsistaient ce matin avant que la marée ne remonte.

Ce n’est pas la première fois qu’on observe un loup en Bretagne ces dernières années, puisque on avait vu du côté des Montagnes Noires il y a deux ans. Mais indéniablement, c’est une nouveauté d’en apercevoir si près de la côte.

Rien n’explique sa présence ici, le mystère reste, pour l’instant, entier. Mais doutons que cette nouvelle, peu avant Pâques, pourrait avoir un impact sur la fréquentation de la station balnéaire.

un loup sur une plage bretonne
Un loup arpentant la plage de Kervoyal à Damgan en Bretagne – 31 mars 2023 © DR Coll. HC

L’avis scientifique :

Cependant, notre vétérinaire nous explique que le réchauffement climatique modifie les habitudes alimentaires de certaines espèces. Ainsi, ayant moins besoin de graisse pour les hivers moins rigoureux, les loups préféreraient des aliments plus diététiques comme le poisson ou les coquillages mieux adaptés à leurs besoins.

Canis lupus lupus © Wikipédia

Ces coquillages sont aussi plus facile à attraper que des moutons par exemple. Surtout lors de tempêtes comme ce fut le cas hier, car les huîtres détachées par la houle abondaient sur le rivage. Ce qui pourrait expliquer la présence de l’un d’entre eux sur la plage et non près du troupeau de moutons du Loch.

Il n’est d’ailleurs pas impossible qu’on observe prochainement des loups pêcher des truites ou des saumons dans les rivières du coin ou de les voir venir en meute lors des grandes marées. C’est, par exemple, déjà le cas dans certaines provinces du Canada ou les bulots sont dorénavant préférés aux caribous. Ce qui explique l’augmentation du prix des bulots, car l’essentiel de cette pêche est vendue en Chine où la population est friande de ce gastéropode!

Quelques réactions locales sur ce loup.

La mairie de la commune, était fermée lors de l’écriture de cet article et n’a pu nous donner son avis.  Mais un conseiller municipal rencontré tôt sur le marché suggère de mettre quelques piquets sur la plage à titre préventif, ainsi que des panneaux « interdit aux loups ». Il pense également proposer l’organisation d’une battue dans la journée car « ses déjections ou ses morsures pourraient importuner les randonneurs. Sans compter qu’il pourrait faire fuir des oiseaux protégés ou nuire à l’image de la commune plus vraiment habituée à accueillir des espèces sauvages!« . « Déjà qu’il y a des plaintes, quand il y des algues sur l’estran, alors vous imaginez la réactions des touristes si il y avait des loups! » s’agace-t-il

Quelques pêcheurs rencontrés ce matin, semblaient ne pas s’affoler : « Un coup de haveneau sur le museau, et hop, on attrape ce loup » s’amusent ils » !

Plus loin, dans les dunes, un groupe de lapins semble plus inquiet. « Déjà qu’avec Pâques, les temps sont durs, mais on saura le piéger dans nos terriers si on le rencontre. Et il va en bouffer du sable… »

Seule une grosse palourde, Raymonde, paisiblement assise sur l’estran semble satisfaite : « Hum, un bon loup de mer, avec une sauce au beurre blanc, y’a rien tel ma foi » . (Nous avions déjà rencontré Raymonde la palourde carnivore il y a deux ans. Retrouvez ici notre article.)

————————————

Pour être alerté sur l’évolution de cette info, cliquez ici.

4 réflexions sur “Un loup en Bretagne sur une plage à Damgan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *